SASSENAGE (38)

CONSTRUCTION D'UNE RESIDENCE AUTONOMIE DE 70 LOGEMENTS POUR DES RESIDENTS PERMANENTS. TYPE J.

CONSTRUCTION D'UNE RESIDENCE AUTONOMIE DE 70 LOGEMENTS POUR DES RESIDENTS PERMANENTS. TYPE J. CONSTRUCTION D'UNE RESIDENCE AUTONOMIE DE 70 LOGEMENTS POUR DES RESIDENTS PERMANENTS. TYPE J. CONSTRUCTION D'UNE RESIDENCE AUTONOMIE DE 70 LOGEMENTS POUR DES RESIDENTS PERMANENTS. TYPE J. CONSTRUCTION D'UNE RESIDENCE AUTONOMIE DE 70 LOGEMENTS POUR DES RESIDENTS PERMANENTS. TYPE J.
Maître d'ouvrage Maître d'Ouvrage : S.D.H.
Conducteur d'opération :
PERFORM HABITAT
Gestionnaire : A.C.P.P.A.
Mission Complète
Surface 3 360 m2 SDP
Phase Etudes
Equipe ESEB, ECONOMISTE
COTIB, BET FLUIDES
CTG, BET STRUCTURE
MTM INFRA, BET VRD

DETAILS DU PROJET

Présentation du projet :

Sur une parcelle en restructuration située à Sassenage, le programme consiste en la construction, à l’angle de l’Avenue de Romans et de la Rue du Vinay, d’un bâtiment résidence autonomie totalisant 86 places en 70 logements pour le compte de l’Association ACPPA.

La résidence comportera :
• 7O logements pour des résidents permanents dont 54T2 et 16 T1.
• Un appartement de type T3 pour le gardien situé au RDC
• Un studio au RDC pour le personnel
• Un appartement de type T1 au R+1 pour des personnes de passage
(personne âgée ou famille).

Composition du Projet :

Le projet est conçu sur un socle en RDC regroupant tous les services de
l’équipement. Ce socle est surmonté de 6 niveaux d’hébergement composés en grande partie de 2 pièces.

Tous les 2 pièces ne sont pas comptabilisés pour 2 lits, ce qui explique le nombre de logements et le nombre de lits.
Seul 1/3 des 2 pièces sont prévus pour 2 personnes ce qui permet au total d’offrir 70 logements et 86 lits.Tous les logements 2 pièces sont pourvus de larges balcons avec une double exposition lorsqu’ils sont sur les angles.

Le projet s’affirme dans le paysage urbain avec une simplicité de forme animée par le jeu des balcons.

Le bâtiment préserve sur rue un retrait de 4 m qui permet de réaliser une piste cyclable et un trottoir. Un stationnement type dépose minute et handicapés est installé en face du hall sur la chaussée large à cet endroit.

L’extrémité Est du terrain (non constructible) accueille un jardin prolongeant
naturellement le restaurant. La composition du jardin exprime une rencontre entre l’espace de la ville et celui des résidents. Cette expression est formalisée à la fois par une géométrie reprenant les grands axes de composition de l’espace public et par la création de jardins plus intimistes venant se loger dans la composition générale.
La composition du jardin par le choix des végétaux aura le souci de préserver les vues depuis la rue vers les commerces sans effet de masque.

© TECTUM Architectes Urbanistes 2019